Choisir le moteur de son bateau

Plusieurs critères sont déterminants pour choisir une motorisation adaptée lors d’un achat de bateau à moteur. Voici les 5 points les plus importants à retenir lorsque vous achetez un moteur pour votre bateau.

choisir-moteur-bateau

La puissance

La puissance du moteur détermine la vitesse maximale de votre bateau d’occasion ou neuf.

La taille et le poids du bateau sont également importants pour évaluer la puissance idéale. Concrètement, un bateau possédant un régime moyen consomme plus. Par conséquent, le moteur peut se surchauffer et le risque que le moteur tombe en panne est plus élevé.

D’un autre côté, il est déconseillé d’acheter un moteur doté d’une puissance maximale supérieure au bateau, car il présente un risque pour la sécurité.

Le type d’alimentation

Le moteur peut être thermique ou électrique. De façon générale, un moteur électrique est plus compatible pour les petites embarcations, alors que le choix se porte sur un moteur électrique pour les grands bateaux.

La marque

Tohatsu, Honda Marine, Suzuki, Mercury, Parson… Les marques sont nombreuses, mais le choix n’est pas toujours évident. Cependant, un point principal est à retenir pour bien choisir la marque du moteur : le service après-vente pour l’entretien du moteur.

Peu de différences existent entre les marques de moteurs ; c’est le service après-vente qui fera pencher la balance en faveur de la « meilleure » marque. Autrement dit, optez pour une marque qui vous permettra de changer de pièce facilement en cas de panne. Vous pouvez d’emblée trouver un garage qui peut entretenir votre moteur s’il tombe en panne.

Les hélices

Le choix de l’hélice est fait en fonction du régime moteur et de votre bateau neuf ou occasion. Par ailleurs, les hélices qui possèdent moins de pales offrent un rendement supérieur. Mais plus votre moteur sera puissant, plus vous aurez besoin de surface pour éviter les risques de cavitation. La surface dépend du diamètre de l’hélice ; un diamètre plus grand présente plus de surface. Ainsi, il vous faudra plus de puissance.

Le montage du moteur

D’abord, il ne faut en aucun cas monter un moteur hors-bord sur un bateau à ras de l’eau. En effet, il est trop bas et la plaque antiventilation doit se trouver juste à la surface de l’eau.

Normalement, les fabricants livrent les documents techniques avec le produit. Dans le cas où ce serait un moteur thermique, vérifiez si le bateau est muni d’une plaque pour moteur à l’arrière. Si c’est un moteur électrique, l’acquisition d’un support moteur peut s’avérer nécessaire, car le montage peut être effectué à l’avant comme à l’arrière.

Plus de conseils sur les bateau à moteur :

> Entretenir son bateau à moteur
> Les différents types de bateaux à moteur
>
 Choisir un bateau semi-rigide
>
 Choisir une annexe de bateau